La Saint Valentin au Léon de Bruxelles avec la miss, qu’est-ce que c’est ?

Avertissement : la plupart des blagues de cet article sont catastrophiques, veuillez excuser son auteur, il a eu la chiasse durant le writing process mais a tenu à racoler un max pour la Saint Valentin.

Bonjour les moules ! Ça va ? Vous avez la frite ? (incroyable ce gag).
Ça fait maintenant quatre mois que vous êtes avec Agrippine, c’est l’amour fou. L’histoire commence même à devenir un peu sérieuse, la preuve, la semaine dernière vous avez passé une soirée juste énorme avec son cousin au café Oz de d’enfer, c’était trop Châtelet. Trêve d’inversion subtile à se tordre de rire, c’est officiel donc, ça ne rigole plus. A tel point que, désireux depuis plusieurs années de fonder un foyer raté sans arriver à trouver chaussette à sa pine, vous avez beaucoup réfléchi, et avez décidé de profiter de la fête du love, pour lui demander son moignon. Ce soir, c’est le grand soir pour la soirée spéciale Saint Valentin au Léon de Bruxelles de Châtelet. Le plus classe de la chaîne selon Aude Baron du délicieux blog Gastro de Paris.

 

L’ambiance

Déjà, on n’est pas très bien accueilli par une équipe qui fait la gueule. La serveuse est moche à souhait, et elle fait la gueule car elle sert des moult depuis déjà moules heures. Elle vous installe à la pire des tables, près d’un écriteau lumineux au nom du restaurant qui donne un teint de suédois mort, c’est un néon de Bruxelles (Pouet Pouet). Quelques détails confirment qu’il s’agit bel et bien d’un resto typique belge, par exemple le man qui pisse à l’entrée et aussi aux wawa, vous avez des gueublas, ouais des blagues écrites aux murs la vie de ta mère ! La tienne c’était « Pourquoi que les français y aiment les histoires belges ? Parce qu’elles sont faciles à comprend’ » LOL. Ça vous fait sourire. En revenant du petit caca d’avant les moules, vous voyez un lustre avec de vraies assiettes dessus (???)…

Vous remarquez également que la chaîne a sa propre mascotte, un truc qui ressemble à une crotte, une masscrotte. Macdonald a son clown super attachant, Léon a, quant à lui, sa petite moule trop mignonne, que quand on la regarde de loin et bah ça ressemble plus à une grosse merde qui te sourit qu’à une moule avec des grands yeux. L’énumération de ces détails n’amuse pas votre promise, ni les lecteurs de ce blog, qui au contraire sourient à l’envers et tirent une gueule de six teubs de long. De là à dire que ce n’est pas le moment pour faire votre demande… C’est alors que vous repensez à la blague des chiottes. Vous lui racontez avec brio, Agrippine ne rit pas. Elle préfère manger des bretzels en lisant qu’est ce qu’il y a d’écrit sur la nappe en papier.

La carte des moules

Niveau moule, il y a tout ce que tu veux, tu n’as jamais vu autant de moules de ta life. Des moules simples, des moules marinées, des moules pullant, des moules épicées, des moules poivrées, des moules au fromage, des moules goûtues, des moules burnes, des moules qui puent, des moules goulues, des moules qui dépassent de la coquille, des moules atrophiées, des moules à la sauce, des moules qui suintent, des moules au steak, des moult et des moult. Vous avez donc l’embarras du choix dans la moule, on n’arrive pas à se décider. C’est quand l’homme a trop d’options qu’il ne sait plus qu’est-ce qu’ il veut comme moule. Ça te rappelle un peu l’arrivée des sites de cul après 5 ans de branlettes sur M6. Néanmoins il faut faire un choix. Vous prenez des moules au curry, une valeur sûre, pendant qu’Agrippine va plutôt se diriger vers les moules au maroilles.

 

Le plat de moules

La serveuse arrive avec les moules, des petits pots trop feuj de teufris et une bassine en plastique dégueux qui ressemble au bac dans lequel tu craches quand t’es au dentiste. Tout ça pour déposer tes coquilles et tes moules atrophiées (environ 20% de la casserole à moules). L’ambiance est à couper au couteau à moules, un petit jazz souligne, avec une ironie que vous ne percevez pas, vos silences successifs. Si vous saviez su qu’il y aurait autant de blancs, vous l’auriez emmenée au KFC (déjà faite mais bon grâce à l’article sur la pub y a plein de nouveaux qui l’ont pas vue encore). En plus, comme vous êtes seuls au resto et que toute l’équipe veut fermer la boutique à moules, ça ne vous donne pas trop envie d’avoir de grandes conversations enflammées. Comme la fois où vous l’avez rencontrée et que vous avez parlé des années Big Deal. Vous en venez donc à parler de « vous » en tant que couple, ce qui semble à moitié la gêner et en même temps, lui toucher une lèvre sans faire bouger l’autre. Elle vous interrompt alors que vous en étiez au célèbre paragraphe :

Toi : « Je vieillis vite et je ne sais pas trop où c’est qu’elle va ma vie… Avec toi je… »

Elle : « Je suis vraiment désolée mais faut que je pisse, j’ai la chatte qui va exploser, attends 2 minutes ».

 

Ça, c’est vraiment pas de moule

Pendant qu’elle part, vous avez un éclair de génie, digne d’un film américain romantique à la noix. Vous avez la pauvre idée de lui fourrer une bagooz dans une des ses moules. Cette bague que vous lui avez achetée chez Histoire d’Or tout à l’heure à Rosny 2. Vous êtes tout excité quand elle revient, mais Agr’ rechigne à boulotter ses petites moules.

Toi : « Tu ne manges pas tes ptites moules ? » que tu lui dis.

Elle : « Non j’aime pas trop les moules » qu’ète répond.

Toi : « Bah pourquoi que t’as voulu qu’on aille chez Léon si t’aimes pas les moules ho ? » que tu lui rétorques, fier de ta répartie.

Elle :« Bah je sais pas. C’était pour te faire plaisir…. (silence) Ça va pu trop nous deux, je vais te quitter je crois… Ça faisait depuis le début que je voulais t’en parler mais en fait je t’aime pas du tout.» qu’elle te dit de butenblan.

Alors là, ça vous fait un choc. Elle tournait autour de la gamelle à moules depuis le début de la soirée. Voilà où c’est qu’elle voulait en venir la miss. Vous ne pouvez pu la saquer. Vous êtes hors de vous mais vous continuez à bouffer vos mines, moule de rien. Comme si de rien ne c’était passé. Comme si de rin nétè. Vous tentez de lui faire retrouver sa raison en lui rappelant vos qualités et que vous l’aimez comme un ouf malade. Mais comme tous les mecs un peu con, à ce moment là, vous pensez plus à vous vendre qu’à essayer de la rassurer. Du coup ça la vénère et elle a encore plus envie de se casser au Buffalo avec son amant Simon, le vendeur de jeans.

Visite en cuisine

« Je peux débarrasser ? Vous les avez pas toute finites. » annonce la serveuse qui se trouve être Isa Ferrer, actrice ratée qui jouait Nadia dans Seconde B. La serveuse infâme remporte les moules pas finites avec sa tête à bifle sans comprendre qu’il y a une bague trop belle, à plus de 60 euros, dans la marmite. Vous fulminez mais vous fermez votre gueule. Vous feintez un deuxième caca pour aller chercher la bague dans les cuisines. Seulement vous vous rendez compte que chez Léon de Bruxelles, c’est comme au Tabu de Bussy Saint Georges : deux salles, deux ambiances. Vous tombez sur toute l’équipe des cuistos et vous vous demandez si vous ne vous êtes pas retrouvé par accident à Léon de Karachi tellement que ça grouille de pakatous. « VOUS, AVEZ, TROUVE, BAGUE ? » en leur faisant un mime pour expliquer, mais eux se marrent car votre doigt qui va et vient dans votre main gauche leur fait plus penser au coït anal qu’à une bagooz perrave paumée dans un plat de moules. Vous vous battez contre deux slumdogs millionaires, mais en roupies, qui rigolaient trop pour ne pas être au courant, pour finalement récupérer la bague incrustée dans un bout de maroilles. Pendant ce temps, à la tab’, Agripine écrit un texto à Simon dont vous n’aurez jamais connaissance car elle l’appelle papa sur son I Phone :

Papa à 22H31 :
Quand je ferme les yeux, je vois ta bite <3

 

Conclusion

Votre soirée est un fiasco, votre nuit de la merde, et je ne vous parle même pas de votre vie. C’est confirmé : l’amour est mort. Et la Saint Valentin, c’est vraiment une fête de pignoufs qui pensent qu’un bouquet Interflora va rattraper toutes leurs branlettes de raie avec Corine de la compta. Comment peut-on dédier un jour à l’amour? Comme si c’était une chose que l’on pouvait contrôler à un moment T. Et pourquoi pas faire une fête des règles ? C’est complètement con. Vous auriez mieux fait de tiser tout seul chez vous comme d’habitude et, une fois ivre, d’aller violer deux ou trois Femen pour qu’elles savent de quoi qu’elles parlent ces putes. Joyeuse Saint Valentin à tous !

www.vulvatube.com

Nous présentons nos excuses à tous ceux qui en voyant le prénom Agrippine et la répétition du mot moule, s’attendait à un pur jeu de mot à la fin. Sachez que j’en suis le premier affecté.

, ,

  • non

    oui

  • Bah i

    oui

  • brel

    ouistiti

  • Pingback: HorsJeu.net | A la limite du footballistiquement correct | Los bonas à l'ancienne du comité de la Saint-Valentin()

  • dref

    T’inquiète pas, Raph, tes lecteurs y sont tellement cons qu’y peuvent pas se rendre compte que tes blagues sont pathétiques : de toute façon ils en comprennent jamais une seule. La preuve : j’ai encore pas réussi à voir où ç’qu’elles étaient. N’empêche, j’me suis encore bien marré, même si j’sais pas pourquoi.

    • putep@hotmail.com

      ta gueule stp

  • un gars qui decuve

    pour une fois que tu écrit de la merde.

  • aight

    oui

  • LaPutainDeTaRace

    « Si vous saviez su qu’il y aurait autant de blancs, vous l’auriez emmenée au KFC »: à coup sûr, cette vanne va rester dans l’Histoire.

    Sinon vous pouvez aussi checker mon blog ici:
    http://un-francais-a-new-york.blogspot.com/

    • bite de chameau

      tellement pourri que ça m’a filé la chiasse

    • attention !

      C’est un lien vers un virus, ne cliquez pas dessus !

    • SiTuAvancesEtQueJeRecule

      Ouais geffe, ca lance le download d’un programme .exe !

    • Guest

      Vieux spammeur de merde, enculé ! Dégage ton link, zelda !

  • Loulou

    « Vous vous battez contre deux slumdogs millionaires, mais en roupies »
    Mouahahahaha celle là elle va me faire la journée. Merci

  • Babaz

    tu t’es envoyé un san antonio avant d’écrire cette pute d’article ?

  • evelyne

    c’est globalement un peu grossier, mais très bien écrit. En tout cas j’ai bien rigolé. A+ les garçons.

    • mireille

      hihihihihihi. Pute.

    • vero

      Super ! Suce ma bite.

  • Alex

    Ralf à enfin retrouvé sa plume dans le cul, ca fait plez ! ^^

  • NiqueTaRage

    Je viens de découvrir ton blog, et ça fait plus d’une heure que je n’arrête pas de me marrer. Mais putain, en regardant les commentaires, quelle communauté de rageux aigris!! Jamais vu un truc pareil. C’est quoi votre problème les gars, franchement? Faudrait penser à aller niquer un peu, ça vous calmerait peut-être de vous vider les couilles. J’ai rarement vu autant de haine et de frustration si premier degré.

    • Rabi

      Hé mec ! Va bien te faire enculer par ton père.

    • enculard

      pisse

  • bligrupls

    Bordel, ça faisait longtemps que je m’étais pas autant marré à lire de la prose aussi simple et honnête. Change rien aux blagues, c’est de bon goût et tout à fait dans le ton. Mention spéciale aux féministes à la fin, du grand art.

  • La chatteàtamère

    Putain mec tu passes ton temps a tailler tes concurrents (t’as vu je suispas une pute je mets pas leur nom, mais bordel tes articles sont tout aussi daubés, pourquoi ne pas fusionnés et faire une master crotte ?

    • Vatefairemaître

      Avant de donner des leçons on s’arrange pour ne pas faire de fautes, étron de porc.

    • vero

      Ta gueule.

  • Vatefairemaître

    Un peu moins merdique que d’habitude, trois phrases rigolotes entre deux conneries nacrées de sperme séché sur le clavier. Les cons qui mangent leurs moules avec du curry sont les mêmes fumiers inutiles qui raffolent de cette merde semi-liquide qu’est le Nutella, direction l’abattoir avant votre prochaine chiasse au napalm que même maman elle y foutra plus ses grosses lèvres tellement ça tache la céramique. Putains d’enculés inutiles.

  • Oui – Non

    Si je te jure.

  • yana ralku

    Brillant! Tel la merde dans son bain d’urine, luisante au soleil.

  • Tg

    « Aggripine, la moule ouverte, prete à être dégustée » Blague pourrie non?

  • Merguez

    J’ai core bien ricané bâtard.

  • Dukon

    Agrippine c’est vraiment un prénom de merde.

    • Mabeat

      C’est un personnege de tragédie, enculé d’illetré.

  • josette

    Thérèse cest toi que jai croisé ce soir?

  • kiki

    t’as beaucoup de talent, t’es au courant je suppose ? Une « presque-femen » qui kiffe ces textes, même si elle n’aimerait pas forcément croiser l’auteur : fan, oui.. mais à distance, de très loin, quoi…

  • Samot

    Etant de Bussy Saint Georges (BSG susu), ca me fait bien rire de voir que cette ville est utilisé comme référence du bon gout. Et c’est vrai que le Tabu est un repère de kéké G-star/Guess.

  • J’ai ri. Et j’approuve : la Saint Valentin c’est de la merde. Love you.

  • Pingback: # Jooks, le magazine copain | okcowboy()

  • erratum spermus dans ta chatte

    Pour info:j’ai testé Léon de Bruxelles et j’ai eu une chiasse de vandale juste après.c’est de la merde ce resto, ya que des enculés dedans. Mais putain qu’est ce que j’ai chié après. Malade comme un clébard chinois.

  • Mo

    Pas de post depuis cette merde, tu as gratté un emploi aidé ou quoi batard?

  • zut flute calamante

    bizoudouxxx

  • Nadège

    Aie.

  • ALBERTINI

    VOUS ETES DES MERDES !

  • taMereLaPUTE

    c dla merde ton article fis de pute sa fait meme aps rire les crakos de place des fete connard

  • Soopa

    Ta blague sur les blancs et le KFC m’aurait plus fait rire avec un noir.

  • Jalurit Menguei

    Je vous trouve bien répugnant. C’est pas drôle et même pas sceptique. Vous êtes vraiment une sale excuse de médiocrité. Vous me rappelez les singes qu’on voit sauter de branches en branches, qui passent leurs journées à se masturber et à manger des cacahuètes. Il y a des gens quelque part qui écrivent des choses qui ont du sens. Prenez exemple sur eux. S’il vous plait.

    Bien à vous,

    J.M

    • oim

      lol

  • Poutou

    J’ai pété

    • Connard

      MAIS TA GUEULE ON S’EN FOUT