Pourquoi les bénévoles du Sida sont-ils tous des enculés?

Votre Magazine Lifestyle de bon goût revient sur ce nouveau style de racket contre lequel on ne peut pas porter plainte. Car à la place des couteaux et de la violence, vos agresseurs utilisent maintenant des photos de petits noirs qui crèvent la dalle. Lumière sur cette bande de tocards. J’avais passé 24 H à les infiltrer et à essayer de bosser pour eux pour voir comme que ça marchait.

Salut! Tu te sens concerné par le Sida?


Vous avez tous entendu 150 000 fois cette putain de phrase prononcée par ces putains de relous au moment ou t’as à peine une demi heure pour acheter et bouffer ton bigmac avant de retourner te faire exploiter au taf par des cons qui te détestent. Le but de ces blaireaux en chemise rouge :
obtenir de vous une donation de 6-7 euros mensuelle que tu oublieras vite pour financer les campagnes de comm’ de AIDS et autres ONG super connues. Mais en fait ça sert à rien parce que ça fait 20 ans maintenant qu’ils nous emmerdent et y a toujours le DASS. D’habitude je réponds: « Non, désolé, en fait je suis pour le Sida. Ca régule la population, notamment en Afrique. » Ce qui choque terriblement le recruteur, surtout si c’est une femme. (Quand c’est Action contre la faim un petit « Moi aussi j’ai trop faim, normal il est midi! » est aussi classique qu’efficace). Sinon vous pouvez toujours tenter le fidèle mais régulier « VA TE FAIRE ENCULER » qui balaye ces saltimbanques aussi rapidement qu’un tsunami. Mais, au chômage depuis un certain temps, j’accepte exceptionnellement de parler à cette baboss sans cervelle avec un chale qui schlingue dans l’espoir de décrocher un piston pour faire son boulot de merde. J’obtiens un numéro contre une donation régulière de 10 euros que j’annule dans la foulée en composant un simple numéro qui me redirige en Inde.

Nota Bonas : Il est possible d’avoir des rapports sexuels assez facilement avec ces gens là en employant la même technique. Ce sont en général de gros branleurs qui font souvent la fête.

bene.png

La Formation. 

J’arrive vite à obtenir un entretien à EmoLife, c’est une boite qui sous-traite aux grosses ONG pour leur fournir chaque mois grand nombre de donnateurs. En France ils sont deux : eux, et ONG Conseils, de source sûre ce sont les mêmes connards. Je suis convoqué pour une journée de formation à laquelle je me rends en retard, bien évidemment. Si on vous fait le reproche, et on vous le fera à partir de 17 seconde de retard, car ici, on travaille à l’Americaine, dites cette phrase toute faite qui a fait ses preuves

« Désolé mais j’ai pris du temps, c’est à cause de ma trithérapie, c’est pas simple v’voyez (Toux sèche). Scusez-moi Manu »
Vous imposerez le respect.

 

Au niveau des collègues, l’ambiance est méga délire. Dread locks, bolas et bolos sont au rendez-vous. Les blagues fusent, les cocas gratuits pshiiitent toutes les dix minutes, mais quand même on oublie pas qu’on est là pour sauver la planète. Enfin pour convaincre des cons de cracher leur tune à d’autres cons qui croient sauver la planète. Après deux ou trois techniques commerciales à peine plus chiadées que le pied dans la porte de Poelvoorde, Manu, le chef, nous invite à bouffer un steak (ce gros rat nous a en réalité piqué un ticket resto chacun, on l’a vu plus tard à la
distribution des carnets).

salope.png

Manu, ce FDP, qui pose avec son pote Manu. 

LA PAUSE DEG’

Pendant la brasserie, on était avec un mec d’une association très connue que je ne citerai pas qui fait des actions contre la faim. Le mec, qui s’appelle aussi Manu (sans blague!) avait plein de bracelets autour du poignet, donc les gens écoutaient sa coolitude et sa dévotion pour la pauvreté. Mais on voit surtout que ce connard a passé du temps à voyager pour construire des puits pourris pour après se barrer et les laisser dans leur merde avec leurs constructions en Légo qui ne ramènent que de la pisse de chameau.

RETOUR A LA FORMA

Retour à la fils de pute high school pour des cours sur la manipulation du gens qui marche. Quand arrive la fin, Manu nous pose la question subsidiaire : A votre avis, est-on là pour faire du chiffre ou informer? Lèche cul et voulant faire croire à une bonne volonté altruiste de ma part, je lève le doigt automatiquement, et réponds « Pour informer Manu, c’est le plus important! » Et bien non, mauvaise réponse! Il me dit que nous sommes une boite privée et qu’ainsi, il faut faire du chiffre, on est pas payé à se tourner les dreads. J’aimerais  préciser que ces bénévoles sont payés 10 euros de l’heure. Imaginez leur nombre, plus le nombre d’heures qu’ils passent dans la rue, puis le nombre de ville dans le monde où ce virus s’est
implanté. Vous voyez où va une partie de vos dons.  Allez hop on va essayer à Bastille !

PAIDe.png

Premier jour dans le Marais. 

A l’Attaque!

Sur le terrain c’est très dur. Les gens t’insultent, et t’es d’accord avec eux. « Ouais ouais t’as raison je fais trop chier putain, désolé bonne aprèm’! » Au début les chefs te placent un micro cravate et un Son of a Bitch t’écoute à l’autre bout de la place de la Bastille. Je n’ai pas fait long feu dans l’aventure EmoLife. Lorsqu’on utilise pas leurs techniques de force de vente un peu lourdes et bourrines, les gens automatiquement se cassent. Mais eux insistent vraiment pour l’utilisation de ces méthodes. Sinon c’est la porte. J’en conclus que par nature PERSONNE n’a envie de filer du brouzouf comme ça dans la rue.

 

Donner, qu’est ce que c’est?

Je remets donc en question la notion de don. Peut-on forcer les pauvres travailleurs honnêtes à cracher des sous en les faisant culpabiliser sur un fléau qui renfloue leurs caisses ? J’en parle à Manu qui me comprend, dit-il, il avait calqué dès le début que je n’étais pas fait pour ce boulot. Je posais trop de questions, j’allais finir par comprendre. Par contre intérieurement ça se voyait qu’il était trop vénère le Manu d’avoir perdu pas mal de thunes à payer et former un connard pendant 2 semaines pour ensuite se faire tailler sur un blog pourri. C’est la vie… Désolé mec, mais même si t’as un prénom trop cool, vraiment ton métier, c’est de la merde!

 

15 Responses to Pourquoi les bénévoles du Sida sont-ils tous des enculés?

  1. Johana dimanche 24 avril 2011 at 6 06 28 04284 #

    Épouse-moi

  2. glb lundi 10 octobre 2011 at 0 12 26 102610 #

    c est du rechauffé !

  3. Yann lundi 10 octobre 2011 at 2 02 04 100410 #

    Ahah très bon ce billet. J’ai des copains qui avaient fait un court métrage sur ce fléau moderne, regardez le ca vaut le coup: https://vimeo.com/10742327

  4. Nicolas mardi 18 octobre 2011 at 7 07 33 103310 #

    Bonne idée, la prochaine fois je répondrai « je suis pour la faim dans le monde » à l’unicef ou équivalent, « ça régule la population »… j’adore 🙂

  5. Greg jeudi 3 novembre 2011 at 8 08 34 113411 #

    n°1 : Chez Aides, La donation est de 7 euros mensuels minimmum, et les 2/3 de cette donation est déductible des impôts.

    n°2 : « Les bénévoles du SIDA » sont engagés dans d’autres combats des plus concrets, ils ont par entre autres participé à diffuser la pétition soutenant la réglementation de la spéculation financière (présentée aux chefs d’états présents au G20 ces 3 et 4 novembre 2011)

    n°3 : Ne pas soutenir les associations caritatives c’est une chose, les dénigrer une autres. Je n’ai encore jamais vu personne se sentir coupable parce qu’il faisait pas de don ( à moins que le « Pense aux enfants qui n’ont rien à manger » de ta chère maman te fasse toujours de l’effet quand tu ne finis pas ta soupe, dans quel cas je ne peux rien pour toi).

    Désolé mec, mais même si tu as apparemment posé beaucoup de questions, vraiment les réponses, tu n’as pas du les comprendre.

    En espérant que cet article ne soit qu’une tentative d’humour nauséabond,

    Salut.

    Greg

    • biatch de bamako mercredi 3 octobre 2012 at 23 11 38 103810 #

      va te faire souiller le fion connard

    • joujou vendredi 5 octobre 2012 at 10 10 10 101010 #

      greg, tu es un gros béni oui oui

      1) « La donation est de 7 euros mensuels minimmum, et les 2/3 de cette donation est déductible des impôts »
      -> en gros, c’est rentable: t’as ta place au paradis mais c’est l’état qui paye les 2/3! pas cher le petit africain!

      2)Les bénévoles du SIDA » sont engagés dans d’autres combats des plus concrets, ils ont par entre autres participé à diffuser la pétition soutenant la réglementation de la spéculation financière
      -> concret/pétition… répète après moi: « concret/pétition », « concret/pétition », « concret/pétition », « concret/pétition », « concret/pétition »! la pétition, ca permet surtout de se placer du coté des gentils, de le faire savoir et tout ca pour pas cher! si t’as déjà vu une pétition changer concrètement quelque chose, je te paye ta chatte!

      3) « Je n’ai encore jamais vu personne se sentir coupable parce qu’il faisait pas de don « . Mais t’es con ou t’es con? le principe d’ONG conseil c’est de te culpabiliser: quand un de leurs salariés t’arrete et te demande « ca vous interesse le sort des enfants africains qui meurent de faim « , c’est pas pour te faire culpabiliser ça? et quand tu fais ton don, tu crois que tu sais que au moins 1/3 va dans les poches de l’entreprise? non, tu crois que si tu l’avais pas fait un enfant serait mort en maudissant ton nom sur trois générations…

      4) « En espérant que cet article ne soit qu’une tentative d’humour nauséabond »
      -> non c’estd e l’humour drole avec du fond mais qui ne peut vraisemblablement pas être compris par un premier communiant.

      Allez, bisous bisous quand meme

  6. vincent vendredi 4 novembre 2011 at 4 04 05 110511 #

    Greg doit pas être hétéro pour se préoccuper du sida à ce point.

  7. Waterzooi mercredi 2 mai 2012 at 16 04 07 05075 #

    Ta gueule Greg. Si t’aimes tellement le SIDA, t’as qu’à l’attraper.

  8. Biatch de bamako mercredi 3 octobre 2012 at 23 11 35 103510 #

    Greg, va te faire sodomiser connard! on s’en bat les couilles du sida de la faim dans le monde et de la grèce.
    Cet article est mortel et j ‘ai chialé de rire en imaginant raph la rage sur le terrain.
    Il ne dénigre pas les associations dans ce billet, juste les enfants de putain à dread locks qui y travaillent.

  9. Biatch de bamako mercredi 3 octobre 2012 at 23 11 37 103710 #

    Par ailleurs, si un enculé à dreadlocks lit ce message, faut qu’il sache que ca ne sert à rien de me casser tous les jours les couilles au métro Convention. J’en ai rien à battre de vos associations de merde. Je prends le temps de repondre quand la moeuf est bonne et qu’elle veut une queue.

  10. lol jeudi 4 octobre 2012 at 13 01 01 100110 #

    Cet article est naze.

  11. Alex jeudi 4 octobre 2012 at 21 09 57 105710 #

    Mouais, moyen de chier sur des gens qui tentent de gagner difficilement leur vie pour en soulager d’autre. c’est plutôt positif… Ça n’enlève pas le fait qu’ils ont quand même des méthodes bien soûlantes et, il faut bien le dire,de sacrées têtes de raie !^^

  12. Guillaume Diagne-Morice vendredi 19 octobre 2012 at 12 12 01 100110 #

    Provoc à 2 euros, déjà écrit, déjà pensé, déjà lu… on dirait un sujet de technikart 2001 mais écrit pour un skyblog.

  13. tamèrelapute vendredi 16 novembre 2012 at 22 10 13 111311 #

    Le sida, au bout de deux fois ça s’annule. Dans ta gueule Manu.